• Squaricatures

    SQUARICATURES
    Chronique graphique
    d’un blog satirique censuré

     

    PréfaceVoici Squaricatures, l’histoire d’un salarié censuré et poursuivi au civil et au pénal (!) par son employeur pour excès d’humour...

    L’auteur nous livre ici une chronique graphique originale de son aventure – un blog dans le blog – en s’appuyant sur les leviers comiques que sont la caricature et la dérision, le pamphlet et la satire, ces moyens d’expression que redoutent les puissants...

    Portée par une petite bande dessinée animalière empruntant au style des strips, elle-même appuyée par des renvois aux dessins et textes que la morale bancaire a vilipendés, la narration de Squaricatures file sur un rythme dense et ramassé, au point d’égrener un gag ou une métaphore comique par scène ou case.

    Mais au-delà de la nature satirique du témoignage, ce fait divers, qui peut paraître anodin à première vue dans le flot de l’actualité, se révèle emblématique d'une tendance actuelle à la remise en cause de certains fondamentaux de notre démocratie : la liberté d'expression et le contrôle des tribunes accessibles au simple citoyen.

    A vous de juger sur pièces la pertinence de son impertinence, sachant que le vrai bouffon est celui qui n'hésite pas à se mettre en danger en se moquant des (vrais) puissants, quitte à en perdre son travail et à subir la justice des grands...

    Et surtout, quelle que soit votre position sur le sujet, n’hésitez pas à en rire !

     

    Isabelle Sylvestre,

    Réalisatrice de documentaires TV.


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Octobre 2017 à 14:47

    Je suis d'accord avec ce qu'il y a d’écrit, l'humour fait peur au puissant et au gens en général. Pourtant l'humour est un moyen de se remettre en question et de relativiser les choses. L'esprit Rablaisien pour avancer avec les zygomatiques musclés !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :